Cet hiver, roulez plus vert et payez moins cher!

29 novembre 2016

L’utilisation d’un chauffe-moteur en hiver est synonyme de confort, de sécurité et d’économie, mais aussi de respect de l’environnement. Connaissez-vous les nombreux avantages que présente l’utilisation d’un tel dispositif pendant la saison froide?

Les avantages d’un chauffe-moteur

Une économie de carburant

Une étude réalisée en 2008 par CAA-Québec a démontré quel a consommation de carburant d’un véhicule se trouve diminuer lorsque ce dernier est équipé d’un chauffe-moteur. En effet, la réduction moyenne de la consommation des véhicules branchés par temps froids peut atteindre 15 % sur des déplacements de moins de 20 km.

Pendant l’hiver, en branchant le véhicule de façon régulière 3 heures avant le départ, il est possible d’économiser :

  • Environ 20 $ en carburant pour une voiture compacte
  • Environ 34 $ en carburant pour une voiture intermédiaire
  • Environ 35 $ en carburant pour un petit VUS
  • Environ 43 $ en carburant pour une camionnette
Ces calculs tiennent compte du coût de l’électricité nécessaire au chauffe-moteur, il s’agit donc de gain net. Les économies peuvent cependant varier selon la température, la distance parcourue, les conditions routières, les méthodes de conduite et l’état du véhicule.

Un démarrage facilité et un moteur moins usé

Par temps froid, le démarrage du véhicule est source d’usure prématurée du moteur. Grâce à un chauffe-moteur qui contribue à augmenter la température des liquides du moteur, ce dernier est préchauffé et ses composantes sont ainsi moins sollicitées. Le démarrage se fait donc plus facilement!

Un habitacle qui se réchauffe plus rapidement

Lorsque le chauffe-moteur d’une voiture est branché au moins 3 heures avant son démarrage, l’habitable se réchauffera beaucoup plus rapidement. Selon l’étude de CAA-Québec, un véhicule dont le chauffe-moteur est branché atteint une température confortable 40 % plus rapidement que les véhicules qui ne le sont pas!

Une conduite plus sécuritaire

Comme l’habitacle se réchauffe plus rapidement lorsque le chauffe-moteur de la voiture est branché, le dégivrage des vitres s’effectue lui aussi plus rapidement. Le conducteur bénéficie donc d’une meilleure visibilité sur la route, ce qui contribue à accroître sa sécurité et celle de ses passagers.

Une réduction des émissions de polluant

Comme le chauffe-moteur permet de réduire la consommation de carburant d’un véhicule, les émissions de gaz à effet de serre se trouvent donc diminuer. Mais ce n’est pas tout!

Lorsqu’un véhicule n’est pas branché, il prend plus de temps à atteindre sa température normale de fonctionnement. Tant que le moteur n’a pas atteint sa température optimale, beaucoup plus de gaz polluants sont émis par la combustion de l’essence.

Ainsi, une voiture branchée émet au démarrage 15 fois moins d’hydrocarbures, 6 fois moins de monoxyde de carbone et 4 fois moins d’oxyde d’azote que si elle n’était pas munie d’un chauffe-moteur. L’utilisation d’un chauffe-moteur est donc un geste écoresponsable!

Mythes ou réalités?

Augmentation des frais d’électricité

Plusieurs croient à tort que l’utilisation d’un chauffe-moteur influence grandement la facture d’électricité. Si ce dernier est bien utilisé, les dépenses électriques sont minimes et donc largement couvertes par l’économie d’essence réalisée.

Pour faire une utilisation optimale du chauffe-moteur, il est nécessaire de le brancher 3 heures avant le départ lorsque la température extérieure est inférieure à -5 °C. Lorsque la température est sous -20 °C, il est alors suggéré de brancher le chauffe-moteur 4 heures avant le démarrage. Il est cependant inutile de brancher le véhicule plus de 4 heures!

minuterie-chauffe-moteur Brancher sa voiture pendant 4 mois à raison de 3 heures par jour coûte entre 10 $ et 25 $ par année

Toutefois, il est 3 fois plus dispendieux de laisser la voiture branchée toute la nuit. Pour éviter le gaspillage d’électricité, l’installation d’une minuterie extérieure est fortement suggérée.

<<Cliquez ici pour vous procurer une minuterie d’extérieur! >>

Voiture capricieuse

Certaines personnes n’osent pas brancher leur voiture de peur que cette dernière devienne « capricieuse » et ne démarre plus sans être branchée. Il n’y a rien de plus faux!

Un chauffe-moteur ne rendra pas la voiture plus frileuse et ne l’empêchera pas de démarrer lorsqu’il ne sera pas branché. C’est plutôt le fait de ne pas avoir branché sa voiture qui risque d’amener des inconvénients! Comme il a été dit plus haut, le démarrage d’un véhicule sans chauffe-moteur par temps froid mène à une usure prématurée du véhicule, ce qui apporte son lot de problèmes mécaniques.

Le chauffe-moteur : un indispensable pour l’hiver

Avec les hivers rigoureux que nous offre notre belle province, l’acquisition d’une chauffe-moteur doit absolument être considérée lors de l’achat d’un véhicule. Alors que certains constructeurs automobiles l’offrent comme équipement de série, d’autres vont l’offrir comme option sur le véhicule. Il est aussi possible d’ajouter cet élément à pratiquement tous les véhicules, pour un investissement variant entre 40 $ et 150 $, selon le type de voiture. Pourquoi s’en passer?

 

Source : Roulez vert… Même l’hiver! (2009) par CAA-Québec et l’Agence de l’efficacité énergétique du Québec 


Nous pouvons vous aider > www.logiswatts.ca

Consulter nos capsules vidéo > www.infowatts.ca

Subventions à la rénovation > www.renoclimat.ca

Programme gouvernemental Éconologis > www.econologis.ca

Commentaires