La différence caméra infrarouge et thermique

31 mai 2017

Il ne faut pas confondre caméra infrarouge et caméra thermique qui n’ont pas le même champ d’application.

En effet, les deux types de caméra fonctionnent sur le même principe, soit l’enregistrement des rayonnements infrarouges émis par les corps et les objets.

Cependant, une caméra infrarouge est sensible aux ondes émises avec des longueurs d’onde de l’ordre du micron (10-6), tandis qu’une caméra thermique est sensible aux ondes émises avec des longueurs d’onde de l’ordre de la dizaine de microns (10-5).

Ces dernières ondes (10-5), parfois appelées ondes de chaleur, sont directement liées à la température du corps ou de l’objet qui les produit.

Ainsi, la caméra thermique est employée pour mesurer les émissions thermiques d’une cible et peut permettre de détecter des défaillances de température sur une installation électrique, des défauts d’isolation et des fuites thermiques sur un bâtiment ; mais également la présence d’individus dans un périmètre sécurisé, ou la source d’un incendie malgré les conditions extrêmes produites par celui-ci.

La caméra infrarouge est quant à elle principalement utilisée dans l’obscurité accompagnée d’un éclairage additionnel ; pour filmer des scènes nocturnes destinées à la télévision par exemple. La caméra thermique peut également fournir des images de nuit, et ce avec une meilleure qualité d’image et sans éclairage supplémentaire.

Cependant, la caméra infrarouge, moins précise et plus limitée, est disponible pour un prix plus faible et sera privilégiée pour des applications ne nécessitant pas de détails, en particulier sur le plan thermique.

Ce dernier paramètre ne pourra être observé que par le biais d’une caméra thermique, comme son nom l’indique.

Pour en savoir plus sur notre service » Thermographie

Commentaires