Planification de rénovations : 4 erreurs à éviter

21 mars 2018

Éloignez les mésaventures!

En prenant le temps de bien planifier, vous épargnerez beaucoup de temps et d’énergie dans les étapes suivantes.

Avant d’entreprendre des travaux de rénovations, il demeure essentiel de déterminer ses besoins et recueillir toute l’information nécessaire. Ainsi, en étant bien préparé, vous serez en mesure d’effectuer de meilleurs choix. Afin d’éloigner les mésaventures, voici 4 erreurs à éviter lorsque vous planifiez des travaux.

1. Improviser!

Oui, vous avez hâte de commencer, mais en prenant le temps de bien planifier, vous épargnerez beaucoup de temps et d’énergie dans les étapes suivantes! Voici quelques recommandations à cet effet :

  • Bien choisir ses rénovations en fonction de vos priorités et de leur valeur.
  • Faire un budget et prévoir le financement : évaluez le coût des matériaux AVANT de commencer et prévoyez l’embauche d’un professionnel pour la supervision des travaux majeurs.
  • Faire un échéancier des différentes étapes : aurez-vous besoin de permis spéciaux et quels sont les délais pour les obtenir?

2. Choisir un entrepreneur trop rapidement

Cette étape mérite que vous y accordiez tout le temps nécessaire. Évitez à tout prix de choisir trop rapidement ou encore pire de choisir un entrepreneur qui travaille au noir, car vous n’aurez aucun recours en cas de problème. Parmi les principales recommandations :

  • Demandez des références
  • Faites votre enquête sur le Web
  • Consultez la Régie du bâtiment (Québec)

Il est recommandé de demander deux à trois soumissions et attention : n’arrêtez pas nécessairement votre choix sur le moins cher, mais plutôt sur celui qui a un prix médian et qui vous inspire confiance.

3. Ne pas exiger un contrat clair

Une fois l’entrepreneur choisi, M. Charles Tanguay, porte-parole à l’Office de la protection du consommateur, insiste sur le fait que le contrat doit être le plus précis possible. « Il faut s’assurer que toutes les promesses verbales se retrouvent dans le contrat écrit. » Parmi les éléments à inclure dans le contrat, voici les principaux :

  • La nature des travaux et les matériaux utilisés
  • Les délais à prévoir pour chaque étape (incluant l’obtention de permis) et des pénalités en cas de non-respect des échéances
  • Les modalités de paiements

4. Remettre un trop gros dépôt

Prévoyez un dépôt de 10 % à 15 % en début des travaux. Le reste des déboursés devrait être progressif. La proportion des travaux payés ne devrait pas dépasser la proportion des travaux effectués.

M. Tanguay précise : « Notez qu’il est prudent de conserver de 10 à 15 % du montant pendant quelques jours ou quelques semaines après la fin des travaux, pour vous assurer que l’entrepreneur a bien payé l’ensemble de ses fournisseurs et que les travaux ont été exécutés à votre entière satisfaction. »

Sources à consulter pour des renseignements fiables

Pour le Québec

 

Sources : Desjardins : https://blogues.desjardins.com/coopmoi/2015/05/planification-de-renovations-4-erreurs-a-eviter.php
Emmanuelle Bertrand | Journaliste

Commentaires